Bienvenue sur Mangakusei ! Choisissez votre école (Inu ou Neko), passez de supers moments dans la villa Gakusei, profitez pleinement de vos vacances dans l'une des 3 zones, participez aux rencontres sportives et faites plein de nouvelles rencontres !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Katsume Mello

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Katsume Mello   Sam 31 Mai - 12:28

oO°*IDENTITE*°Oo


Nom : Katsume

Prénom : Mello

Surnom (facultatif) : « Mon petit Mellounet d’amour » (ça c’est sa mère - -« ) et Meeeaaaowww (ça c’est ses chats ^^).

Âge : 15 ans et demi à n’en faire qu’à sa tête !

Nationalité : Japonaise


oO°*ETUDES*°Oo

Ecole : Neko

Spécialisation : Biologie. C’est tellement amusant de disséquer des souris et de garder les entrailles visqueuses pour les glisser dans l’assiette du voisin au self…


oO°*PHYSIQUE*°Oo


Description physique :

Mello est plutôt petit. Petit, oui, mais habile. Du haut de son mètre 66 (attention c’est précis !), il se faufile aisément à tous les endroits tant et si bien qu’on ne sait jamais où il est. La chose qui surprend le plus chez ce jeune homme est indéniablement ses cheveux. En effet, ces tifs toujours ébouriffés sont blancs. Pas gris, pas blond clair, blanc. N’allez pas croire que c’est une vieillesse anticipée ou bien qu’il se les ait teints pour crâner, il est bel et bien né avec ces drôles de cheveux sur la tête. Mais à part cette particularité, aucune autre caractéristique des albinos. Tout simplement un garçon avec des cheveux blancs.

Mello n’est pas un gros gabarit et il s’est toujours débrouillé pour fuir plutôt que d’affronter un autre gars qui
voulait lui taper dessus. C’est un miracle qu’il s’en soit toujours sorti vu le nombre de fois où ses farces n’ont pas plu à la victime. Cependant, le jeune homme a une grande endurance et est très souple. Fin sans être maigre, cela ne l’empêche pas d’être plutôt musclé bien qu’il n’ait rien d’un champion de lutte. Il a les traits fins et la peau légèrement halée car il est souvent à l’extérieur. En fait, il a un peu un visage d’enfant et cela correspond bien à son caractère. Ses yeux marrons virent au jaune et pétillent souvent de malice et ’amusement. Son expression est en générale joyeuse et énergique mais a toujours un petit côté mystérieux car il est rare qu’il ne prépare pas un mauvais coup. Bien qu’il soit d’un tempérament espiègle, cette apparence n’est pas toujours vraie. En effet, il lui arrive aussi très souvent (principalement entre 9h et 13h) de ressembler à une loque sans vie qui se traîne difficilement en dehors de son canapé. Normal, c’est un grand paresseux et il ne rate aucune grasse mat’ (et quand il y a cours il dort en classe). Par contre, dès que ’après-midi commence, il se réveille et fait même preuve d’hyperactivité.

Si on devait comparer Mello à un animal, ce serait indéniablement un chat. Il a une démarche chaloupée qui ne produit aucun bruit et on ne peut s’enlever de la tête la vision d’un chat en position de chasse quand on le voit qui s’approche doucement de quelqu’un pour lui faire une grosse frayeur en se jetant sur lui. Il possède d’ailleurs des ongles étrangement longs pour un garçon. Son regard perçant n’est pas sans rappeler ceux des félins et ses mimiques ainsi que ses tics ont aussi quelque chose venant du chat. Il a une manière de s’asseoir un peu étrange pouvant faire penser à un animal : il met toujours les 2 pieds sur la chaise. Souvent accroupi sur son perchoir, il lui arrive aussi de s’asseoir en tailleur ou à genoux mais cela est moins fréquent. Ce qui rappelle tant les félins, c’est la souplesse dont il fait preuve dans tous ses mouvements et la manière avec laquelle il arrive à se rendre si discret. Cependant, il y a tout de même quelque chose qui le différencie énormément des chats : les poils. Evidemment, en tant qu’être humain, il est tout à fait normal qu’il soit moins poilu qu’un chat. Mais c’est bien pire que ça. En fait, il n’a pratiquement aucun poil. Pas de trace de barbe, pas un poil sur son torse, ni sur ses jambes, ni ailleurs. Enfin pas tout à fait. Il possède bien un fin duvet à certains endroits, mais cela ne se voit guère…

Pour clore cette description, je vais vous expliquer comment Mello s’habille. Cela n’a rien d’extraordinaire et est d’ailleurs peu original. Il faut dire qu’il n’est pas du genre à exhiber ses vêtements et à se pavaner dans la cour. Son truc à lui, c’est plutôt la discrétion. C’est d’ailleurs beaucoup plus dangereux. Il se vêtit presque toujours de vêtements larges ou trop grands, ce qui accentue sa petite taille et lui donne un peu l’air d’un gosse perdu. Il porte en général un jean (traînant au sol) avec un pull blanc (aux manches trop longues) souvent en laine ou, quand il fait plus chaud, un T-shirt manches longues de la même couleur (et de la même longueur). Il lui arrive aussi de mettre un simple T-shirt mais cela est plus rare. La plupart du temps il habille en blanc (délavé) ce qui fait ressortir l’étrange couleur de ses cheveux. Quand à sa coiffure, si on peut appeler ça une coiffure, c’est celle d’une nuit agitée. Il est clair que son style est un peu négligé mais cela lui va plutôt bien. Et puis il n’a jamais été autrement.


Impression générale :

Les points de vue à propos de Mello sont assez variés étant donné l’étrangeté de son apparence. On le voit surtout comme un gamin qu’on aurait jeté dans la cour des grands. Les critères de beauté ne peuvent pas être utilisé avec lui car il est clair qu’il n’intéresse aucune fille. Pourtant, il n’est pas désagréable à voir, mais on a plutôt tendance à le considérer comme un rigolo ou un p’tit frère chieur plutôt que comme quelqu’un qui s’intéresse à l’amour, et c’est d’ailleurs le cas.


oO°*CARACTERE*°Oo

Impression générale :

A première vue, Mello est un gamin farceur toujours à courir et à faire les 400 coups. Indépendant, on ne lui
attribue pas un groupe de copains précis mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas d’ami. Ce n’est vraiment pas le genre de personne qu’on vient voir pour faire connaissance mais plutôt le genre qui s’incruste dans ton groupe, qui tape la causette sur la pluie et le beau temps, qui te glisse une araignée en plastique dans ton sac et qui se marre en voyant ta réaction quand tu la découvres. Mais il n’est pas pour autant détesté car il lui arrive de tenir une conversation sans forcément faire et il peut être sympa et drôle.


Qualités & Défauts :

Mello, comme vous l’avez compris, est avant tout quelqu’un de farceur. Toujours avec une blague en tête, celles-ci peuvent se révéler amusantes mais il n’est pas rare qu’elles lui apportent des embrouilles. Il ne manque jamais de conversation et participe facilement à tous les délires. Incrusteur de première, il n’hésite pas à parler à tout le monde et vous ne le verrez jamais à s’ennuyer tout seul dans son coin. Vous ne le verrez d’ailleurs jamais s’ennuyer tout court. Son esprit toujours en ébullition fait de lui un jeune homme très vif qui ne reste jamais plus de 10 minutes au même endroit. Allant d’un lieu à un autre, il laisse un peu d’ambiance sur son passage même si celle-ci se manifeste parfois par quelques cris mécontents.

Mello a aussi un gros avantage du à sa bouille de gosse : il sait faire craquer tout le monde grâce à ses yeux de
chaton. Tel le chat dans Shrek, il lui suffit d’implorer quelqu’un du regard pour que celui-ci craque. Enfin, évidemment, il y a des exceptions ! Complètement indépendant, il n’a pas de meilleurs amis ni de gens qui ont une grande importance pour lui mais juste un nombre de connaissances quasi infini. Pratiquement toujours de bonne humeur, il est plutôt inconscient et ne se rend parfois pas compte des conséquences de ce qu’il fait.

Mello aime le risque et l’action. Plein d’énergie dans l’après-midi et la nuit, il est néanmoins très flemmard le
matin. Ses trajets se résument alors de l’aller-retour de son lit au canapé. Très calin avec ses chats, il a parfois le même comportement avec les humains, même ceux qu’il ne connaît pas trop. Horriblement têtu, il ne lâchera jamais une idée qu’il a en tête, quitte à se mettre tout le monde à dos. Toujours à la recherche d’amusement, il ne tient pas en place et a tendance à mettre de l’agitation dans les cours, sauf ceux du matin où il dort littéralement sur sa table. Ses résultats scolaires sont bien entendu conséquents. Malgré cela, il n’a jamais redoublé et arrive toujours à passer de justesse.

Plutôt discret quand il est seul, il passe le plus clair de son temps à l’extérieur, occupé à errer sans but. Ne vous fiez pas à sa tête d’enfant, il n’est ni honnête ni innocent ! Mythomane fieffé à ses heures perdues, il se délecte avec un plaisir immense de la naïveté de ceux qui croient à ses mensonges. Néanmoins, on peut tout de même lui faire confiance sur un point : il sait tenir sa langue et ne dévoilera jamais un secret !


Goûts :

Mello adore les chats. Il en a d’ailleurs de nombreux et a vécu parmi eux depuis toujours. Rien d’étonnant donc que ses manières en découlent. Il est aussi très proche des animaux en général et de la nature sauvage. Il aime surtout le sentiment de plénitude et de sécurité qu’il y trouve, ainsi que la possibilité de se cacher. Evidemment, il apprécie aussi la réaction des gens suite à ses nombreuses et diverses farces. Il adore aussi les énigmes et possède une certaine logique bien à lui pour les résoudre. Mello aime le lait, le poisson, toutes sortes de patisseries (il est dingue de ça !), le chocolat, la nuit, les pulls blanc en laine de sa grand-mère, les jouets de toutes sortes et bien d’autres choses encore !

Par contre, il n’aime pas les discothèques où l’odeur et la promiscuité lui sont insupportable. Il n’aime pas non plus se baigner dans une piscine ou à la mer (par contre, bizarrement, dans les rivières ça va !) ni les choux de bruxelles, ni les gens trop sérieux, ceux qui ont toujours des bonnes notes ou qui sont frimeurs. Ces personnes sont d’ailleurs les victimes les plus fréquentes de ses blagues.


Hobbys :

Son activité principale, c’est la chasse. Enfin pas la chasse où il faut tuer les animaux ! Non, la chasse à l’homme, ou plutôt à la farce. Il occupe ses journées à jouer et se jouer des autres. N’importe quoi est pour lui une source d’amusement. Le reste du temps, il traîne dehors ou bien il s’occupe de ses chats. Il aime aussi lire
et regarder la télévision. En général il lit des livres fantastiques ou bien des policiers.


Projets futurs :

Mello vit au jour le jour et le futur ne l’intéresse vraiment pas. Il voit la vie comme une boîte de chocolat : ce n’est plus drôle s’il sait déjà à l’avance sur quel chocolat il va tomber ! Il deviendra ce qu’il deviendra, à point c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Katsume Mello   Sam 31 Mai - 12:29

oO°*PASSE*°Oo


Histoire :

Mello est né à Tokyo. Il n’a d’ailleurs jamais connu d’autres villes. Il habitait dans un appartement exigu avec ses parents. Ceux-ci avaient des professions très encombrantes : sa mère était infirmière dans un grand hôpital et son père pêcheur. Ces deux métiers leur prenant beaucoup de temps et d’énergie, il ne leur en restait plus beaucoup pour s’occuper de leur fils. De plus, Mello n’a ni frère ni sœur, ce qui ne facilite pas les choses. Il passait donc de longues heures seules avec sa nourrice, une femme revêche qui faisait cela pour
arrondir ses fins de mois et qui, si elle était quand même sympathique, manquait cruellement d’amour à donner. Pour contribuer à combler le besoin d’amour que leur absence creusait, les parents de Mello lui chetèrent un petit chaton. Le jeune garçon fut ravi et s’attacha vite à la bête qu’il nomma Uhu car la première bêtise du chat fut de manger son tube de colle. A croire que ce nom fut prémonitoire : l’enfant et le chat devinrent vite inséparables. Les parents étaient ravis : cet animal était très simple à entretenir et leur enfant pouvait enfin avoir un peu de tendresse dont il manquait par leur faute. Ils culpabilisaient videmment un peu de le laisser si souvent seul mais ils ne pouvaient pas se permettre de réduire leurs horaires de travail sous peine de manquer d’argent.

Mello grandit, et la nourrice coûtait cher. A l’âge de 10 ans, il fut convenu que le jeune garçon était assez grand pour se débrouiller seul. Ils cessèrent donc de recourir à une nourrice. En échange, ils achetèrent un deuxième chat. C’est ainsi que Snoopy arriva dans la famille. Mello ne regretta pas vraiment sa nourrice et passait donc ses soirées seul avec ses chats, jouant avec eux sans aucune surveillance. Au fil du temps, d’autres chats s’ajoutèrent aux deux premiers. Certains avaient été trouvés dans la rue et recueillis par le garçon, d’autres lui avaient été offerts en cadeau d’anniversaire par ses parents qui culpabilisaient toujours.

Quand ses parents étaient en vacances, ils allaient tous les trois chez sa grand-mère paternelle. Celle-ci possédait une jolie maison dans un coin tranquille, non loin de la mer. Autour s’étendaient la nature et même
quelques champs. Un paysage bien différent de celui de Tokyo ! Mello adorait cet endroit et passait son temps à courir et à jouer dehors ou bien à explorer les lieux en se prenant pour un grand conquérant, plus ou moins suivi par sa bande de chats qui étaient soit des ennemis puissants, soit ses fidèles soldats. Mais ce n’était pas que le lieu qui faisait que Mello appréciait ces vacances ! Il aimait aussi profondément sa grand-mère. Celle-ci, très affectueuse mais parlant peu, passait ses journées sur son rocking-chair à tricoter. Elle confectionnait des tas de jolis pulls blanc pour son petit-fils. Tous les deux passaient beaucoup de temps ensemble, quand Mello en avait marre de courir et jouait à ses pieds. La vieille femme le regardait avec un sourire attendri, ses doigts usés faisant bouger tranquillement les grandes aiguilles. Quand le jeune garçon était fatigué à force de s’agiter en tout sens, il s’asseyait en face de sa grand-mère et la regardait avec ses jolis petits yeux suppliants. Elle ne tenait jamais longtemps et finissait par reposer sa laine sur une petite table. Elle joignait alors ses mains sur ses cuisses et soupirait. Puis, elle parlait. C’était d’ailleurs l’un des rares moments où elle le faisait. Sa voix éraillée lui racontait des histoires de son invention, souvent inspirées par sa longue vie. Et le petit garçon écoutait, des étoiles brillant dans ses yeux. Et au fur et à mesure qu’elle racontait, un sourire de bonheur naissait sur le visage ridé de la vieille femme et ses yeux s’éclairaient d’une lueur qui la rajeunissait. C’était le seul moment où la grand-mère parlait, et le seul ou Mello restait tranquille sans bouger. Le lendemain, les parents découvraient avec un étonnement sans cesse renouvelé la grand-mère ronflant sur son rocking-chair et, à ses pieds, le jeune Mello endormi entouré de sa bande de chats, tous dans les bras de Morphée. Et sur tous ces visages, le même sourire de bien-être…En grandissant, ces moments se firent plus rares mais Mello avait toujours le même plaisir à venir chez sa grand-mère.

Puis vint la troisième. A cet âge, on commence à parler orientation. Il allait devoir faire un choix, commencer à penser à son avenir. Mais le futur ne l’intéressait pas. Il se fichait bien de ce qu’il deviendrait, il voulait juste profiter de la vie. On l’obligea à passer quelques tests censés l’aider dans son choix. Ils le disaient plutôt scientifique, mais ce n’était pas très marqué. Il regardait son bulletin et, effectivement, les maths faisaient partie des matières qui faisaient remonter sa moyenne. Mais l’idée de se retrouver dans un lycée en plein milieu de têtes qui savaient tout de Pythagore ou de Thalès, ça ne lui faisait vraiment pas envie. Certes, ce n’était pas tout à fait ça, mais c’était comme ça qu’il le voyait. Ce qui le fit changer d’avis vint d’une conversation qu’il entendit dans un couloir. Il apprit qu’il existait une école préparant aux métiers cientifiques réputée pour être dans un cadre idyllique et non loin d’une ville où habitaient principalement des étudiants. Mais surtout, cette école était tout près de là où habitait sa grand-mère. Il ne lui en fallut pas plus pour se décider et il déclara qu’il irait dans cette école. Ses parents n’ayant rien contre, c’est donc sur un coup de tête qu’il débarqua dans l’école Neko, accepté de justesse, comme à chaque fois.


oO°*BONUS : SES CHATS*°Oo

Uhu : C’est son premier chat. Véritable pot de colle, son nom lui va très bien, même si au départ il s’appelle comme ça à cause de sa première bêtise : pour une raison inconnue, il a décidé d’avaler un tube de colle ! Ce chat est plutôt petit et vif, comme con propriétaire. Il a des poils noirs et lisses. Il suit Mello pratiquement partout et est très joueur.

Snoopy : Deuxième chat de Mello, Snoopy est un vrai feignant. C’est un gros chat blanc aux poils longs qui passe ses journées à dormir, souvent sur le lit de Mello. Il met des poils de partout. Il est très caractériel et il ne vaut mieux pas le déranger dans sa sieste si on veut pas se faire bouffer la main.

Iztaccihualt et Popocatépelt : Surnommés Izta’ et Popo’ (c’est plus court ^^), ces deux chats assez agés sont de véritables petits amoureux. Tous les deux blancs comme neige, ils sont très calmes et passe leur temps à se faire des calins. Izta’ est légèrement plus grasse que Popo’. Ceci est peut être du au fait qu’elle ne bouge guère et que Popo’ lui apporte sans cesse quelques cadeaux (une souris à moitié écrabouillée, un bout de carton, une veste qui traîne par terre, un bout d bois…)

Saku : C’est un petit chat gris très mignon avec de grands yeux écarquillés. On a toujours l’impression qu’il s’étonne de tout. Il passe son temps devant la télévision ou n’importe quel écran. Un véritable accro à la techologie !

Rantanplan : C’est un chat roux aux poils un peu ébouriffés et avec un air perdu. Très curieux et touche-à-tout, il est aussi très maladroit et se fourre toujours dans des situations inimaginables (genre coincé dans une guitare ou bien suspendu à une poutre à 3 mètres de hauteur…)

Dalton : Toujours en cavale, on ne sait jamais où il est. Il s’absente pendant des jours et revient sans qu’on sache pourquoi. Plusieurs fois, une personne que Mello connaissait l’appelait pour lui signaler qu’elle venait de voir son chat dans les pots de fleurs de la voisine ou bien en train de creuser un trou sous ses hortensias.

Miss : Très douce, cette jolie et jeune chatte tricolore adore qu’on la caline. Elle aime beaucoup le contact avec les humains et vient souvent chercher quelques caresses ou friandises. Par contre, ne la caresser surtout pas à ebrousse-poil sinon elle sort les griffes !

Pampers : Minuscule chaton couleur crème, c’est le tout dernier à être arrivé dans la bande. Petit rescapé d’une portée abandonnée, il est persuadé que Izta’ est sa mère et la suit de partout bien que celle-ci ne semble pas le voir quand elle est avec Popo’.

Mello possède d’autres chats, mais ceux-ci sont les
principaux.


oO°*A PROPOS DU FORUM*°Oo


Comment avez vous connu le forum ? Par l’Admin.

Commentaires sur le forum, choses à améliorer : Rien à dire.

PS : Désolé si je me répète un peu, surtout au niveau du caractère, j'ai fait cette prés' en plusieurs fois donc j'ai tendance à redire un peu les mêmes choses. Et désolé aussi si c'est un peu long ^^
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Katsume Mello   Sam 31 Mai - 20:07

oO° FICHE VALIDEE °Oo

Bienvenue ! Merci de t'être inscrit ! Tu peux commencer à poster !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mangakusei-rpg.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Katsume Mello   

Revenir en haut Aller en bas
 
Katsume Mello
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangakusei :: Vie du forum :: Registres des écoles :: Garçons de l'école Inu-
Sauter vers: